• Bonjour à tous, 2019 est arrivé et les programmes vont s'enchaîner.

    Tout d'abord, nous vous attendons tous pour l'assemblée générale de la société de pêche le samedi 2 février 2019 à la salle de pétanque de l'ancienne piscine à 18 h.

    Un repas vous est proposé sur place organisé par les bénévoles et un traiteur. Veuillez nous contacter pour réserver votre repas.

    L'ouverture du lac de Saint Médard est prévue le 16 février 2019 jusqu'au 14 avril.

    Voici un article qui va paraître dans la presse.

    La Fraternelle et ses truitelles en devenir

    La saison hivernale,  marquée par l’absence des pêcheurs au bord de l’eau, n’est pas pour autant synonyme de repos. Certes, nous ne sommes pas dans les Dombes ou la Sologne ou les étangs sont vidés les uns après les autres pour vendre les poissons produits l’année précédente. Néanmoins, surtout du côté des étangs de l’Armagnac, les pisciculteurs gersois sont à pied d’œuvre pour capturer au moyen de vidange les jeunes poissons nés l’année précédente  et pour  les vendre aux sociétés de pêche. La saison est très favorable à la manipulation et au transport des poissons car avec les températures fraîches, l’eau renferme beaucoup d’oxygène  et les poissons vivent avec très peu d’eau et très longtemps.

    C’est alors qu’interviennent les fidèles bénévoles de la Fraternelle. Guy, Tom, Christian guidés par leur président René transportent et déversent au moyen de bassines deux centaines de kilogrammes de tanches et de gardons qui feront le bonheur des jeunes de l’école de pêche. Les douves de Baran, la Baïse à Mouches et l’Isle de Noe ainsi que le nouveau parcours de Mirande ont reçus leurs nouveaux habitants. Ces beaux poissons sont nés dans l’ouest du département et sont relogés dans l’Astarac.

    Cette année, sous l’impulsion du président, 20 000 œufs prêts à éclore de truites sauvages des Pyrénées ont été déposés, tendrement,  sous une grosse pierre dans les petites et moyennes rivières de notre fief de pêche c’est-à-dire de Ponsan Soubiran jusqu’à Barran. Il faut 1000 œufs pour remplir les boites d’alevinage dites de Vibert. Dès leur éclosion, les juvéniles sortent de la boite pour s’installer dans un courant rapide et sur des graviers de 3 à 10 cm. Chaque alevin dispose d’une réserve vitelline et ils peuvent survivre un mois sans s’alimenter. Ensuite, ils doivent trouver leur nourriture dans ces eaux claires et limpides du moment. L’eau est de qualité et les conditions très propices pour ces alevins qui naissent actuellement  car le débit est lent et les crues, souvent dévastatrices, ne sont pas prévues pour les semaines à venir.

    Tous ces efforts n’ont qu’un sens ; essayer de contrecarrer les conséquences néfastes des périodes de sécheresse estivales qui assèchent nos petit cours d’eau et qui font table rase de la vie aquatique.

     Nous souhaitons bonne chance à ces 20 000 alevins. Qu’ils fassent preuve d’audace,  de malice et d’hardiesse pour devenir une belle truite gasconne.

    Remplissage de la boite de Vibert

    Meilleurs voeux à tous les pêcheurs et rendez vous le samedi 2 février pour l'assemblée générale
    Meilleurs voeux à tous les pêcheurs et rendez vous le samedi 2 février pour l'assemblée générale

    Meilleurs voeux à tous les pêcheurs et rendez vous le samedi 2 février pour l'assemblée générale


    votre commentaire
  • Par cette belle journée d’automne, 17 équipes de deux pêcheurs ont partagé un bon moment au bord de la Baïse et du lac de Mirande. En toute convivialité, ils se sont affrontés pour prendre le plus possible de poissons pendant 5 heures de concours.

    La paire vainqueur se compose de Bruno Pelluchi et d’Anthony Kusmych. Le premier a pris 39 poissons pour plus de 11 kg à la rivière et le second a pêche 80 ablettes au lac. Un total de 119 poissons pour plus de 13 kg ce qui prouve qu’il se prend du poisson à Mirande sur ce beau secteur aménagé par la Fraternelle. La rivière s’est avérée plus généreuse avec des scores de 11, 6 puis 4 kg pour les premiers. Le lac était plus difficile à pêcher avec  des scores de 4, 3 puis 2 kg. La diversité des poissons a permis de peser et de remettre dans leur milieu naturel 2 barbeaux, des brèmes, des gardons et rotangles et des ablettes.

    La réussite de cette journée a été totale d’une part grâce aux 6 bénévoles qui ont prêté main forte à l’équipe du Président M Loubet qui pêchait et d’autre part par nos sponsors comme l’entreprise Jugues d’Estipouy et M Vidou des croustades de Mirande.

    La première équipe mirandaise a été très altruiste car elle occupe seulement  la 10 ième place sur 17.

    Succès du marathon de pêche au coup organisé par la Fraternelle

    Le président, notre sponsor et l'équipe vainqueur

    Succès du marathon de pêche au coup organisé par la Fraternelle

    Le vainqueur et une partie de sa pêche (il a pris deux barbeaux)

    Succès du marathon de pêche au coup organisé par la Fraternelle

    Les bénévoles en action

    Succès du marathon de pêche au coup organisé par la Fraternelle

     


    votre commentaire
  • Ce concours au coup et à l'américaine est une formule nouvelle. Le classement obtenu sur le poids et le nombre de poisson (5+1) des deux pêcheurs répartis sur le lac et sur la rivière (si elle n'est pas boueuse). Surprise en vue !

    L'entreprise JUGUES : plaquiste, isolation et rénovation est notre généreux sponsor. Merci à lui !

     

    Le marathon de pêche au coup de 5 heures se prépare


    votre commentaire
  • Cette année, la manifestation de la fête des associations a rencontré un vif succès et une participation importante. Ce beau temps a drainé de nombreux jeunes et adultes qui ont pu essayer le simulateur prêté par la fédération. Le stand était animé par 7 bénévoles toute la journée pour présenter les activités de l'Atelier Peche Nature. Cet APN est gratuit tous les mrecredis après midi pour les jeunes: seule la carte de pêche est indispensable. Il est facile de se la procurer sur le site Internet : macartedepeche . 

    Carton pour la fête du sport à Mirande du 8 septembre 2018

    Carton pour la fête du sport à Mirande du 8 septembre 2018


    votre commentaire
  • Félicitations pour nos jeunes pêcheurs de la Fraternelle pour leur bon classement au concours fédéral jeunes qui se tenait à Condom le samedi 26 mai 2018.

    Une pêche difficile ou seuls les petits poissons ont mordu alors qu'on annonçait la pêche de poisson chats.

        - Dans la catégorie des moins de 12 ans : Théo Flourette se classe 4 ième sur 19 avec 60 points

        - Dans la catégorie des moins de 18 ans: Thomas Mataran se classe également 4 ième sur 13 avec 50 points.

    Ces résultats les classent 2 ième par équipes avec 8 points.

    Merci aux deux autres pêcheurs qui ont participé et à tous les accompagnateurs.

    L'équipe jeune: vice-championne du Gers au Fédéral 2018


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires